Nabila et le bitcoin

Analyse Bitcoin

Publié: 1/11/2018 1:36:00 AM
Analyse Générale


Vous avez peut-être suivi cet épisode qui a agité les réseaux sociaux hier. Nabilla Benattia, ancienne star de la télé-réalité, vantait dans une vidéo les mérites du bitcoin, et renvoyait au passage vers un site qui en faisait le commerce.

Par Etienne Gernelle

Alors elle était probablement rémunérée par ledit site de courtage, mais ce qui est intéressant, c'est précisément qu'elle en fasse la publicité. Cela signifie que le phénomène commence à toucher le grand public. 

En revanche, vous entendez souvent des politiques en parler, du bitcoin ? Jamais, ou presque. Bruno Le Maire un peu, et Marine Le Pen, pour réclamer - c'est curieux - son interdiction. Mais est-ce dans le débat ? Non. 

C'est pourtant un phénomène majeur. Comme les autres crypto-monnaies, le bitcoin remet en cause nombre des privilèges des états où des banques centrales, comme celui de battre monnaie. Quand à la technologie qui est derrière, la blockchain, elle est on le sait une révolution copernicienne qui va bouleverser l'économie, l'industrie, et mille autres choses. 

Eh bien celle qui porte le sujet sur la place publique, c'est Nabilla Benattia. Puissent les politiques l'écouter, et se saisir enfin, de ce phénomène tout sauf anecdotique.

Dans sa vidéo, Nabilla Benattia dit que le Bitcoin est sans risque....

C'est absurde, car bien sûr que l'on prend un risque en achetant du bitcoin! C'est pour cela que l'autorité des marchés financiers l'a rappelée à l'ordre sur Twitter, ce qui a d'ailleurs donné lieu à des échanges savoureux.

Mais en comparaison, regardons ce qu'on fait nos politiques depuis trente ans: faire financer des dépenses publiques de fonctionnement, par de la dette, c'est à dire par les marchés financiers. Et cela, pardon, mais c'est 100% de risque que cela se termine mal.

C'est Michel Sapin, alors ministre des finances, qui a eu la brillante idée, en 1992, d'organiser des road shows pour vendre la dette française auprès des investisseurs étrangers, pour pouvoir s'endetter encore plus.

Si j'avais à choisir un associé pour lancer une entreprise, je ne suis pas totalement certain de préférer Michel Sapin, qui a fait n'importe quoi avec notre argent, plutôt que Nabilla Benattia qui est partie de rien mais qui a visiblement le sens des affaires et de entrepreneuriat.

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. – En savoir plus et gérer ces paramètres. Fermer X



Support: Bitcoin
Vues: 229 fois

0 Vote

A la recherche d'une stratégie de trading performante et vérifiée? Consultez nos stratégies de trading.

Les plus lus ces dernières 24h

Commentaires