Le bitcoin, une "escroquerie" qui va "imploser"

Analyse Bitcoin

Publié: 9/13/2017 3:23:00 AM
Analyse Générale


Par AWP Le PDG de JPMorgan Chase, le banquier le plus influent de Wall Street, a mis en garde ses traders: la monnaie cryptographique "ne va pas bien finir" mais la technologie blockchain, elle, est utile. afp

M. Dimon a mis en garde ses traders s'ils venaient à passer des ordres d'achat ou de vente sur le bitcoin: "Je les licencierais à la seconde". 

M. Dimon a mis en garde ses traders s'ils venaient à passer des ordres d'achat ou de vente sur le bitcoin: "Je les licencierais à la seconde".  (Crédits: afp)

"C'est une escroquerie", a déclaré M. Dimon, ajoutant qu'un gouvernement pouvait décider de mettre fin au bitcoin.

Cette monnaie cryptographique "ne va pas bien finir", a déclaré M. Dimon, lors d'une conférence sur la finance à New York. "C'est une escroquerie", a-t-il ajouté, ajoutant qu'un gouvernement peut décider d'y mettre fin car les autorités publiques aiment avoir la main sur les devises.

Le banquier le plus influent de Wall Street a mis en garde ses traders, avertissant que si ceux-ci venaient à passer des ordres d'achat ou de vente sur le bitcoin: "Je les licencierais à la seconde. Pour deux raisons: c'est contre les règles et ils sont stupides et les deux sont dangereux", a-t-il prévenu.

Il a toutefois reconnu que la blockchain, "chaîne de blocs", technologie derrière le bitcoin, était, elle, utile mais que ses usages dans le quotidien allaient prendre du temps. "ça ne se fera pas du jour au lendemain", a-t-il fait affirmé.

Associées à des groupes technologiques, de grandes banques mondiales espèrent se servir de la "blockchain" pour simplifier des transactions financières et réduire leurs coûts notamment.

M. Dimon a fait savoir que le meilleur argument en faveur du bitcoin c'est qu'il peut être utilisé dans des régions géographiques en difficulté ou par des malfrats.

"Si vous étiez au Venezuela ou en Equateur ou en Corée du nord (...) ou si vous êtes un trafiquant de drogue, un assassin ou quelque chose de ce genre, vous préféreriez sans doute le bitcoin aux dollars américains", a-t-il dit. "Oui, il doit sans doute y avoir un marché pour ça, mais c'est un marché limité", a-t-il conclu.

Le bitcoin avait atteint le niveau de 4.880 dollars le 1er septembre, un record, sur différentes plateformes d'échanges. Il est depuis redescendu, affecté notamment par la décision de la Chine d'interdire les nouvelles émissions de monnaies cryptographiques.

Monnaie virtuelleUn tour de vis en Chine fait trébucher le bitcoin CryptomonnaiePassées les incertitudes, le bitcoin flambe à nouveau BanqueLes bénéfices trimestriels de JPMorgan Chase dopés par un gain fiscal

Thèmes

Monnaie virtuelle

La place financière zurichoise a gagné deux positions et prenant la neuvième place du classement établi par le groupe Z/Yen. Genève reprend du poil de la bête après la dégringolade de 2016.

GESTION DE FORTUNE Les family offices ont amélioré leur rendement en 2016

Les family offices, ces gestionnaires de grande fortune à dimension familiale, ont amélioré leur performance l'an dernier.

Assurance Swiss Re table sur une stabilisation des prix après les ouragans

Swiss Re s'attend à ce que les prix se stabilisent dans l'assurance dommage après les dégâts occasionnés par les récents ouragans.

Subprimes Subprime: un ex-trader de Deutsche Bank poursuivi aux Etats-Unis

Les autorités américaines ont lancé des poursuites contre un ancien trader de Deutsche Bank, accusé d'avoir vendu des produits financiers toxiques adossés à des crédits immobiliers subprime.

Banque privée Les banques privées doivent dégraisser pour survivre à la consolidation

Un grand nombre de banques privées présentent un problème de rentabilité qui fait peser une menace sur leur survie, estime KPMG qui prône une réduction jusqu'à 30% de la masse salariale.

Si la renommée contribue à propulser la carrière d’un individu ou les affaires d’une entreprise, elle peut aussi les détruire très vite, particulièrement avec les réseaux sociaux. D’où l’importance de maîtriser son image, et de savoir réagir en cas de crise. Conseils.

La RTS, en partenariat avec Bilan et avec le soutien de La Vaudoise et Credit Suisse, met en avant le meilleur de l’innovation avec le concours «Inventer demain: Eurêka!». Découvrez les 15 créateurs de start-ups romands et votez pour votre candidat favori.

Bilan est partenaire de l'école CREA pour son événement annuel CREA Luxury Day mercredi 13 septembre à Genève.



Support: Bitcoin
Source: BILAN
Vues: 61 fois

0 Vote

A la recherche d'une stratégie de trading performante et vérifiée? Consultez nos stratégies de trading.

Commentaires